Conseils pour bien entretenir votre boule

Le 25/03/2014 à 11h46 - Matériel de bowling

Pour prolonger la durée de vie d’une boule de bowling, le nettoyage doit être assidu, au moins à chaque fin de partie. Les traitements tels que le sablage et le polissage se feront aussi selon une certaine périodicité.

Le nettoyage
Le nettoyage de la boule de bowling est une étape indispensable pour éviter que la poussière n’altère l’interaction entre la boule et la piste. Ce nettoyage se fait en deux étapes. La première consiste à appliquer du nettoyant pour vitre, puis à frotter avec un chiffon sec. Ici, deux conseils sont à prendre en compte. D’abord, il n’est pas indispensable d’investir dans un produit spécifique puisqu’un bon coup de main avec le nettoyant pour vitre permet d’aboutir à un résultat similaire. Ensuite, pour éviter que le nettoyant s’introduise et reste dans les orifices, il convient de boucher ceux-ci avec du papier avant l’application du produit.
La seconde étape consiste à polir la boule, en appliquant la même méthode que celle utilisée pour une carrosserie de voiture. Et c’est justement avec du polish pour voiture que ce polissage se fera. Une fois le produit appliqué, il faudra frotter avec un chiffon sec en daim. Cette opération est à effectuer toutes les dix parties, au moins pour les joueurs assidus. Pour les joueurs occasionnels, il est conseillé d’envelopper la boule dans une couverture afin d’éviter le dépôt de poussière excessif entre deux parties.
Entretien boule bowling

L’entretien
Au fil des utilisations, la boule subit des agressions qui seront, en partie, dues à la piste. Le nettoyant pour vitre et le polish ne suffiront plus, et ceci se note au bout d’une moyenne de deux cents parties. De ce fait, un autre traitement sera appliqué, le sablage. Cette opération se fera à l’aide de l’une des huit catégories de papier de sablage existant, et en fonction de l’adhérence recherchée. Un polish sera ensuite utilisé pour finir le sablage. Le sablage doit de préférence être effectué par un spécialiste en la matière, pour éviter de diminuer le diamètre de la boule, comme ce qui se produit lorsque la boule est tournée. Le sablage permet réduire, voire d’éliminer la couche de graisse qui, au fil des utilisations, a tendance à se former sur la surface de la boule.
Lorsque le sablage est correctement effectué, les problèmes de graisse sont écartés pendant un certain temps. Toutefois, il convient de procéder à un nettoyage régulier pour augmenter la durée de vie d’une boule de bowling.

Le reconditionnement
Les signes d’usure apparaissent à partir d’un certain temps.  Ils sont plus ou moins importants en fonction des caractéristiques de la piste, s’il s’agit d’une piste avec des rugosités et des anfractuosités, si elle est poussiéreuse, ou encore si le produit d’entretien ne présente aucun risque pour la boule. Lorsque la piste n’est pas suffisamment bien entretenue, elle devient hautement agressive pour la boule. Celle-ci devient alors instable, et a tendance à dévier de la trajectoire souhaitée par le joueur.
Ce reconditionnement est également à confier à un spécialiste, qui se charge de poncer la boule avec un papier émeri et de l’eau.